Naked Cherry : la petite nouvelle d’Urban Decay.

Catégories Beauté

Holà ! 

On se retrouve pour parler palette. Vous le savez après le naked smoky, urban decay à décider de ne plus commercialiser le naked 1, pour plusieurs d’entre nous c’était notre toute première palette. À côté de ça, la marque nous à annoncer la naked cherry en septembre. Ils l’ont sortie en exclu pendant 48h sur le site. J’ai craqué, urban decay est ma faiblesse. :P. Je vos laisses donc découvrir mon avis sur la Naked Cherry. 🙂

Packaging :

L’emballage qui contient la palette est couleur cerise et on y trouve un aperçu des couleurs de la palette. Quand on la sort de l’emballage, on a un boitier transparent en haut qui laisse apparaître les cerises ( les couleurs de celle-ci correspondent aux couleurs à l’intérieur de la palette) et le nom de la palette. Le dessous est couleur cerise. Elle se referme avec un aimant, il n’y a aucun risque qu’elle s’ouvre seule. À l’intérieur on retrouve le pinceau double embout et un grand miroir. Les basiques de la Naked.

Pigmentation :

J’ai connu mieux de la part d’urban decay, la pigmentation est bonne pour les couleurs foncées, pour les clairs sa se complique, je trouve qu’ils n’ont pas une pigmentation fantastique. Quand j’applique la couleur sur une de mes paupières avec une base, alors les couleurs sont dingues. Quand je les applique sans base, la pigmentation manque au rendez-vous. Cela me déçoit un peu.

 

Application : 

Il est très facile de prendre la matière mais attention aux chutes. Un autre point négatif de la Naked Cherry. J’ai tout essayé : prendre délicatement la matière, poser délicatement la matière ou encore tapoter mon pinceau. Mais rien n’y fait, je me retrouve avec du fard à paupières jusqu’aux joues. Ça a toujours été le défaut d’urban decay, leurs fards chutent beaucoup. Il m’avait étonné avec la Naked Heat qui elle ne chute pas. Mais le naturel revient toujours au galop alors faites votre teint après avoir travaillé vos yeux avec cette palette, pour éviter de tout refaire à zéro. Un peu déçue d’avoir des fards aussi poudreux.

Tenue :

Les fards tiennent très bien, il ne vire pas dans les plis ou ne perd pas en intensité au fur et à mesure que les heures passent. On a un jolie rendue du matin jusqu’au soir. Je valide !

Nuances et swatch : 

On retrouve 12 teintes, un jolie mélange de rose, pêche et bordeaux :

  • HOT SPOT  Un ivoire mat
  • CAUTION, Beige mat
  • BANG BANG Rose irisé
  • FEELZ Rose clair matte
  • JUICY Pêche mat 
  • TURN ON  Rose pâle métallisée
  • AMBITIOUS  Cuivre métalliqsée  
  • BING Mauve mat
  • DIABOLIQUE prune rouge matte
  • YOUNG LOVE  Fuschia métalisée
  • DRUNK DIAL Bordeaux métalisée
  • CONFIDENTIAL Prune mat

 

Une palette parfaite pour l’automne. 🙂

Le petit + : 

Beaucoup trouvent une certaine ressemblance avec la Naked heat. Ce sont deux palettes chaudes mais avec des tons très différents . Je vous laisse vous faire votre propre avis avec une photo des palettes face à face.

Bilan :

J’aime beaucoup le packaging, c’est une palette vraiment jolie. En revanche je suis déçue par la pigmentation des fards ainsi que des chutes. J’utilise toujours les fards clairs pour unifier ou avoir un maquillage discret, malheureusement je trouve que dans cette palette il manque vraiment de pigmentation. Les couleurs foncées sont par contre toutes sans exception magnifique et pigmentée à souhait. Il y a eu beaucoup de bruit autour de cette palette, si vous aimez le rose/bordeaux ou si vous êtes collectionneuse, cette palette est pour vous ! Je trouve que la palette Aphrodisiac est une petite palette complémentaire pour le naked cherry, exactement comme la petite Heat pour la Naked heat. Personnellement, la naked heat restera ma préférée de toutes les palettes urban decay !

Vous pouvez retrouver la Naked Cherry au prix de 51€ sur le site d’urban decay.

Vous avez craqué sur cette palette ? 


xoxo

2 commentaires sur “Naked Cherry : la petite nouvelle d’Urban Decay.

  1. Bonjour, j’ai également craquer sur la palette Cherry, je possède déjà la naked Heat. Quand j’ai eu la cherry dans les mains je l’es trouver presque petite. Et en comparant avec la Heat en effet elle est à peine (quelque millimètre ) plus petite. Alors oui C’est chipoter mais du coup j’ai voulu regarder la poids et la j’ai vus qu’il y avait moins de gramme dans la cherry que dans la Heat. Pourrait t’on me corriger si j’ai tord ? Merci beaucoup !

  2. Bonjour, j’ai également craquer sur la palette Cherry, je possède déjà la naked Heat. Quand j’ai eu la cherry dans les mains je l’es trouver presque petite. Et en comparant avec la Heat en effet elle est à peine (quelque millimètre ) plus petite. Alors oui C’est chipoter mais du coup j’ai voulu regarder la poids et la j’ai vus qu’il y avait moins de gramme dans la cherry que dans la Heat. Pourrait t’on me corriger si j’ai tord ? Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *